Si vous souhaitez insérer un dessin dans vos projets OpenSCAD, je vous conseille de préparer sa vectorisation avec Inkscape, un logiciel libre et gratuit téléchargeable sur son site officiel. Inkscape va nous permettre de préparer des images vectorielles, des images que l’on peut agrandir à volonté sans perte de définition. Cette importante propriété est due au fait que ces images sont constituées de formes géométriques indépendantes qui sont redessinées à chaque transformation.

Pixellisation des images matricielles

A l’opposée, les images matricielles, appelées bitmap, comme les formats JPG, PNG et GIF, sont composées de points, de pixels plus précidément, comme une grille, et font apparaître des points de plus en plus gros lorsqu’on zoome dessus, phénomène connu sous le terme de pixellisation. Voir les illustrations ci-dessous.

pixellisation-image-matricielle

Vectorisation des images matricielles avec OpenSCAD

Inkscape,  qui va nous permettre de créer des images au format SVG que nous pourront importer et extruder dans OpenSCAD, permet de vectoriser des images matricielles, ce qui permet par exemple de passer d’un format d’image JPG ou PNG à un format SVG ou DXF. Pour cela, le mieux est de choisir une image simple, comme le profil d’éléphant ci-dessus. Vous pouvez bien évidemment choisir une autre image, mais nous vous conseillons de choisir une image relativement simple, en noir et blanc, pour pouvoir aller sans mauvaise surprise au bout de la procédure proposée ici. Ensuite, il faut aller dans l’onglet Chemin et choisir Vectoriser un objet matriciel.

vectorisation-avec-inkscape

Cela ouvre une fenêtre qui permet éventuellement d’effectuer quelques réglages avant de cliquer sur Valider. Votre nouveau fichier est alors superposé au premier et vous pouvez le voir en le déplaçant. Le mieux est alors de supprimer l’image de départ simplement en la sélectionnant d’un simple clic et en appuyant sur la touche Suppr. De votre clavier. Prenez aussi le temps de zoomer sur cette nouvelle image (pour cela, appuyez sur la touche Ctrl du clavier et actionnez la molette de votre souris) pour constater qu’il n’y a aucun phénomène de pixellisation. N’est-ce pas magique ? Ensuite, vous pouvez enregistrer votre nouvelle image au format SVG, qui vous est proposé par défaut dans la fenêtre d’enregistrement, dans le même dossier que celui où vous allez mettre votre fichier OpenSCAD.

Il ne reste plus qu’à importer notre fichier dans OpenSCAD

Nous allons maintenant importer votre image au format SVG dans OpenSCAD et l’extruder pour lui donner du volume avec la ligne de code suivante, où vous remplacerez bien sûr le terme ‘elephant’ par le nom de votre fichier :

linear_extrude(10) import("elephant.svg");

Dans les parenthèses de la commande linear-extrude(), vous indiquerez la hauteur d’extrusion que vous souhaitez.

Ca ne marche pas ? Avez-vous bien coché la case svg-import dans vos préférences OpenSCAD ? En effet, par défaut OpenSCAD n’accepte pas les fichiers SVG, et il vous rendre dans l’onglet Edition pour sélectionnes l’option Préférences, puis, dans la fenêtre qui s’est ouverte, ouvrir l’onglet Fonctionnalités et enfin cocher la case svg-import.

importer-svg-dans-openscad

Et voilà ! Si tout va bien, vous devez obtenir une belle forme extrudée, comme celle de notre éléphant !

importer-svg-dans-openscad

Et vous, est-ce que vous pratiquez la CAO ?

Si vous ne connaissez nos tutoriels, je vous invite à télécharger notre tutoriel gratuit de 46 pages sur la page d’accueil pour découvrir OpenSCAD.

Et si vous connaissez déjà OpenSCAD, je vous invite à découvrir notre 1er livre de tutoriels pour petits et grands permettant d’apprendre de nombreuses fonctionnalités de programmation.

Share this...
Share on Facebook
Facebook